Paysagiste

Le paysagiste est formé et spécialisé dans la conception et l’aménagement des espaces verts. Lors de la création ou de la rénovation d’un espace naturel, il joue le rôle de chef de chantier et supervise les différents travaux paysagers. Ses compétences sont très nombreuses et variées, du génie civil à l’horticulture, en passant par l’urbanisme et les travaux publics. Comment trouver un paysagiste de qualité à un prix approprié ?

Appelez-nous au 118 208

Comment trouver un paysagiste ?

Vous avez décidé de faire appel aux services d’un paysagiste, mais vous ne savez pas à qui vous adresser ? Plusieurs options s’offrent à vous pour trouver les coordonnées d’un paysagiste.

Vous pouvez vous tourner vers les annuaires professionnels ou les plateformes spécialisées disponibles en ligne. Vous pouvez aussi appeler notre plateforme, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 : votre appel sera immédiatement pris en charge par un conseiller, qui vous communiquera un ou plusieurs numéros de paysagistes, selon votre demande.

Pour bien choisir le professionnel auquel vous allez confier l’aménagement de votre jardin, il est important de vérifier plusieurs points. Tout d’abord, pensez à vous renseigner sur sa réputation : que ce soit sur les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux, il est désormais très facile de laisser un avis. Vous n’aurez donc probablement pas de mal à trouver les avis de personnes ayant eu recours aux services du paysagiste dont vous avez obtenu les coordonnées.

S’il dispose d’un site internet ou d’un profil professionnel sur les réseaux sociaux, il a probablement mis en ligne des photos de ses réalisations passées. Prenez le temps de les regarder et, si besoin, de vous en inspirer.

Assurez-vous également, une fois que le travail d’un paysagiste a retenu votre attention, que celui-ci dispose des assurances et garanties nécessaires, comme la garantie décennale, pour que vous soyez couvert en cas de malfaçon. Le paysagiste est soumis à l’obligation légale de souscrire une assurance décennale, mais rien ne vous empêche de lui demander à voir une attestation pour vous assurer qu’il est en règle.

Enfin, n’hésitez pas à demander plusieurs devis détaillés à différents paysagistes. Étudiez-les dans le détail, pour vous assurer que les prestations sont identiques, ce qui vous permettra d’avoir de vrais points de comparaison. Les tarifs pratiqués sont très variables : la prestation proposée doit bien sûr correspondre à votre budget, mais il est parfois préférable de payer un peu plus cher pour un travail plus abouti.

Pourquoi faire appel à un paysagiste ?

Vous pouvez être amené à faire appel aux compétences et aux services d’un paysagiste dans différents cas de figure. Par exemple, si vous avez récemment fait construire une maison et que le jardin n’est pas encore aménagé, le paysagiste sera le professionnel le plus qualifié pour vous conseiller et vous guider parmi les différentes possibilités.

Vous pouvez également avoir effectué un achat immobilier dans l’ancien, et avoir envie de rénover le jardin si le potentiel de celui-ci n’a pas été totalement exploité.

Le paysagiste dispose de toutes les compétences nécessaires pour avoir une vision d’ensemble. Il connait les plantes, les sols, le climat local et ses spécificités. Il est formé à l’aménagement d’espaces naturels, ce qui lui permet de visualiser toutes les possibilités en tenant compte des contraintes du terrain et de vos attentes.

Par ailleurs, il dispose du réseau de professionnels nécessaires à la réalisation des travaux. Vous n’aurez donc pas à vous charger de trouver des jardiniers, des terrassiers, des électriciens pour les éclairages ou encore des horticulteurs : le paysagiste s’en charge, tout comme il se charge de superviser les travaux.

Quelles sont les missions d’un paysagiste ?

Le paysagiste est un architecte des espaces verts, qui est chargé de concevoir et d’aménager des jardins, qu’ils soient publics ou privés, des espaces naturels en ville comme les parcs ou les places, mais aussi des terrasses ou encore, lorsqu’il est paysagiste d’intérieur, des décors végétalisés au sein des bâtiments ou sur leurs façades.

Il est chargé de réaliser les plans d’aménagement des espaces verts sur lesquels il est amené à intervenir, mais aussi de procéder à divers diagnostics de terrains et de participer à la phase d’analyse paysagère en amont des travaux.

Il organise les travaux d’aménagement des jardins, parcs et autres espaces naturels et peut être amené à les superviser. Il est entouré, tout au long de sa mission, de divers corps de métier comme les jardiniers, les horticulteurs, mais aussi les urbanistes et les architectes.

Sa créativité s’appuie sur des compétences techniques. Ainsi, il doit impérativement maîtriser les logiciels de dessin assisté par ordinateur (DAO), avoir des connaissances poussées dans le domaine horticole, mais aussi être parfaitement au courant des règles en matière d’urbanisme et de génie civil.

Il est amené à répondre à des appels d’offres, à rédiger des actes d’engagement et des clauses légales, et doit être en mesure de fournir divers plans techniques, qu’il s’agisse des plans des réseaux d’irrigation ou des terrassements. Il s’appuie sur un cahier des charges précis.

Le paysagiste peut aussi être consultant, travailler dans un bureau d’études ou évoluer dans le secteur de la recherche et de l’enseignement. Généralement appelé dans le cadre de la création d’espaces verts, il peut également intervenir dans leur rénovation.

Il doit s’adapter aux changements de la nature en fonction des saisons, et être en mesure d’anticiper les évolutions de ses aménagements paysagers dans les années à venir. Le paysagiste est amené à avoir des connaissances en électricité pour travailler sur les éclairages, mais aussi en maçonnerie paysagère et en topographie.

Quelles sont les qualités indispensables pour exercer le métier de paysagiste ?

Le paysagiste doit avoir un sens créatif et esthétique développé pour imaginer des aménagements paysagers originaux et harmonieux. Il doit également être minutieux et savoir respecter à la lettre le cahier des charges qui lui est transmis.

Autonomie et goût du travail en équipe sont deux qualités appréciées chez les paysagistes, qui doivent à la fois être en capacité de travailler seuls lors de l’élaboration des plans, et entourés de différents corps de métier lors de la phase de mise en œuvre et de réalisation des travaux d’aménagement des espaces verts.

Le paysagiste doit être polyvalent et curieux, et se tenir informé des dernières évolutions en termes de normes d’urbanisme, mais aussi en ce qui concerne les innovations et les réflexions autour du développement durable.

Il est amené à travailler au sein de structures très différentes, qu’il s’agisse de collectivités territoriales ou de services de l’État, de bureaux d’études, d’entreprises de taille variable ou encore d’associations. Il peut également créer sa propre entreprise, ce qui impliquera un réseau solide de professionnels compétents dans des secteurs complémentaires, comme l’urbanisme ou l’horticulture.

Quelle formation suivre pour devenir paysagiste ?

Il existe un diplôme d’État de paysagiste, qui se prépare en 3 ans. La première année est accessible sur concours. Le concours se divise en deux catégories : d’une part, le concours externe, qui est ouvert à toute personne titulaire d’un bac +2, d’autre part le concours interne, réservé aux étudiants de 2ème année du Cycle préparatoire d’études en paysage (CPEP).

À partir de la 2ème année de formation, il est possible de poursuivre ses études en contrat d’apprentissage, ou d’obtenir le diplôme via la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Le diplôme d’État de paysagiste permet d’obtenir le titre de paysagiste concepteur. Le paysagiste concepteur est chargé de 3 missions principales : les études et la conception des projets d’aménagements paysagers, la préparation administrative et technique (plans, études de faisabilité, consultation et commande publique), ainsi que la supervision des travaux.

Plusieurs écoles proposent la préparation au diplôme d’État de paysagiste : c’est le cas de l’École nationale supérieure du paysage (ENSP), qui est implantée à Marseille et à Versailles, mais aussi des Écoles nationales supérieures d’architecture et de paysage de Lille (ENSAPL) et de Bordeaux (ENSAP).

D’autres formations permettent d’accéder au métier de paysagiste, ou à des métiers proches. Il est ainsi possible d’obtenir un diplôme d’ingénieur en paysage, délivré par l’Institut supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage d’Angers. Ce diplôme est contrôlé par l’État, et ouvre également au secteur de la recherche. Le tarif de la formation est fixé par un arrêté du ministère de l’Agriculture.

Il existe également un Master européen de paysagiste, délivré par l’ESAJ, l’école des paysages de la transition écologique. Ce diplôme est recherché sur le terrain, et reconnu par les Fédérations françaises et européennes du paysage. La formation est réservée aux titulaires d’une licence, ou d’un Bachelor assistant paysagiste. Elle comprend un stage d’une durée de 3 mois en agence de paysage, et est validée par un travail personnel de fin d’études (TPFE).

Le Bachelor assistant paysagiste, délivré lui aussi par l’ESAJ, se prépare en 3 ans et permet d’acquérir de solides connaissances en compréhension des paysages, qu’il s’agisse de paysages ruraux, péri-urbains ou urbains. L’admission à la formation se fait sur dossier : le jury tient compte des résultats scolaires de l’élève, ainsi que de sa motivation.

Autre possibilité : la Licence professionnelle Aménagement paysager, délivrée par l’université d’Angers, forme les étudiants dans le domaine de l’infographie paysagère, et dans celui de la conception et de la gestion éco-responsable des chantiers paysagers.

Enfin, la Licence professionnelle Gestion des organisations agricoles et agroalimentaires, ainsi que le Certificat de spécialisation Collaborateur du concepteur paysagiste peuvent mener à l’exercice de cette activité.

118 208
Service 0,80 € / min
+ prix appel