Tout savoir sur l’installation d’une pompe à chaleur

Une pompe à chaleur constitue un dispositif très en vogue en ce moment. De plus en plus de propriétaires d’appartement ou de maison optent pour cette solution écologique. D’autant plus que les performances énergétiques sont très satisfaisantes. Une pompe à chaleur utilise l’énergie qui se trouve dans l’eau, l’air ou la terre, pour générer de l’énergie thermique. Le fonctionnement consiste à prélever les calories qui se trouvent dans l’énergie ambiante pour en faire de la chaleur. Ils existent de multiples modèles de PAC avec des prix très variables. De nombreux futurs utilisateurs se demandent de quelle manière installer une pompe à chaleur. Voici un passage en revue complet des éléments à connaître pour tout savoir sur cet équipement.

Appelez-nous au 118 208

Principes de base pour l’installation d’une pompe à chaleur

Avant toute chose, il faut savoir qu’une pompe à chaleur est parfaitement performante quand elle est installée en suivant des règles précises. D’ailleurs, depuis un texte législatif paru en 2015, l’installation d’une pompe à chaleur doit obligatoirement être effectuée par un professionnel qui possède un agrément.

Avant de procéder à l’installation d’une PAC, il est nécessaire de réaliser une étude thermique du logement. Cet examen permet d’effectuer un diagnostic total de l’isolation de manière précise. Avec ce type d’audit, il est possible de localiser de manière fine les déperditions d’énergie. Cet examen permet de convenir du dimensionnement optimal et de la puissance de la pompe à chaleur à poser. Cet examen permet également d’évaluer les travaux à réaliser et le budget à prévoir, mais aussi d’estimer les économies d’énergie générées par ce changement de système de chauffage.

Quel budget prévoir pour l’installation d’une pompe à chaleur ?

Le prix de l’installation d’une pompe à chaleur va surtout dépendre du type d’installation désiré, de la superficie à chauffer et bien sûr de la marque du modèle. Pour les personnes qui veulent chauffer leur logement grâce à un chauffage central, il est judicieux d’opter pour une pompe à chaleur air-eau.

Le coût de l’installation peut varier entre 8 000 et 16 000 €. Si l’on décompose le budget, le coût moyen de la PAC est de 10 000 € et il faut compter 1 500 € en moyenne pour l’installation. Il faut aussi prévoir 2 000 € supplémentaires si vous voulez un dispositif qui permet d’alimenter le circuit de chauffage et l’eau sanitaire.

Pour les personnes qui n’ont pas de système centralisé de chauffage, mieux vaut choisir une pompe à chaleur air-air. Ce dispositif récupère les calories présentes dans l’air extérieur et diffuse de l’air chaud dans le logement.

Le tarif d’une PAC varie selon le nombre de pièces et de la superficie à chauffer. On évalue le budget dans ce genre d’installation à 100 € le mètre carré à chauffer. C’est-à-dire entre 2 000 € et 3 000 € par pièce.

De quelles aides peut-on bénéficier pour l’installation d’une pompe à chaleur ? 

Il est possible de bénéficier de subventions pour la pose d’une pompe à chaleur pour votre logement. Les deux aides principales sont le crédit d’impôt et la prime énergie. Le total de la prime énergie va varier selon différents facteurs comme les revenus, la localisation ou la surface. Il faut savoir que le crédit d’impôt pour la transition énergétique peut atteindre 30 % de la somme totale des travaux effectués. Les contribuables peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt, mais aussi d’une TVA réduite.

Comment installer une pompe à chaleur air-air ?

Une pompe à chaleur air-air peut être posée si vous possédez un système de chauffage central et d’un espace extérieur. Certains labels de qualité existent. Il est possible d’installer une PAC air-air dans tous les types d’habitats. Les blocs peuvent aisément être posés dans les pièces qui doivent être chauffées. Ce type de pompe à chaleur est parfaitement adapté aux logements qui possèdent des radiateurs électriques.

Pour permettre la circulation de la chaleur entre l’unité extérieure et l’unité intérieure, le professionnel installera un circuit de fluide frigorigène. Il est donc recommandé de mettre l’unité extérieure proche des unités intérieures. Les deux unités sont reliées par l’intermédiaire d’une goulotte et d’un trou dans le mur. Un manomètre et une pompe à vide permettent de vérifier l’absence de fuite.

Comment installer une pompe à chaleur air-eau ?

Au départ, les PAC étaient conçues pour produire de l’eau à moyenne température. Elles marchaient avec des émetteurs de chaleur comme des radiateurs basse température ou des planchers chauffants. Les nouveaux modèles de PAC peuvent produire de l’eau à température élevée. Il est possible de poser une pompe à chaleur air-eau si vous possédez des radiateurs à eau traditionnels.

Le professionnel qui viendra poser votre pompe à chaleur air-eau devra placer une unité extérieure dans une cour ou un jardin, une unité intérieure reliée au circuit de chauffage central et un dispositif de fluide frigorigène. Dans l’idéal, l’unité intérieure est placée près de la chaudière pour permettre le lien avec le circuit de chauffage.

Comment installer une pompe à chaleur sur un chauffage existant ?

Pour les personnes qui possèdent un équipement de chauffage déjà existant, la question d’optimiser son installation est essentielle, pour des raisons économiques et environnementales. Opter pour une pompe à chaleur peut être très intéressant. Selon les appareils déjà en place, la pose sera plus au moins aisée.

Elle sera faite en combinaison du système déjà en place ou en remplacement. Lorsqu’une habitation fonctionne au fioul, remplacer ce dispositif par une pompe à chaleur air-eau est judicieux. Le circuit de chauffage pourra être réutilisé. Avec un système au gaz, une pompe à chaleur hybride peut être une option. La chaudière sera conservée. Pour les personnes qui ont un système électrique, il est possible de remplacer les convecteurs par une pompe à chaleur air-air. C’est l’opération la moins coûteuse.

De quelle manière installer à une pompe à chaleur réversible ?

Les pompes à chaleur réversibles fournissent à la fois le chauffage du logement, mais aussi son rafraîchissement. Durables, elles assurent un vrai confort thermique dans les territoires qui connaissent une amplitude thermique importante. Cette technologie se retrouve dans les différents modèles de PAC.

Une pompe à chaleur réversible capte l’air chaud qui se trouve à l’intérieur de votre logement et le rejette à l’extérieur. Elle absorbe l’air extérieur et le fait entrer dans le logement après l’avoir refroidi grâce à un fluide frigorigène.

Il est vivement conseillé de faire appel à professionnel pour la pose. Selon vos besoins, la PAC réversible est proposée sous deux formes. Concernant le modèle Monosplit, l’unité extérieure est associée à une seule unité intérieure. Quant'au modèle Multisplit, l’unité extérieure est liée à de multiples unités intérieures.

De quelle manière installer une pompe à chaleur de piscine ?

Une pompe à chaleur de piscine doit être installée en extérieur. Elle utilise l’air pour s’alimenter et doit pouvoir disposer de suffisamment d’espace pour marcher. Elle peut aussi être installée dans un local clos. Mais, si elle est placée en intérieur, sa performance peut être réduite à cause du manque d’air.

Installer une PAC de piscine doit obéir à certaines règles. La pompe à chaleur doit être placée sur un support résistant et en position horizontale. La distance entre la PAC et la piscine doit être de deux mètres au minimum et il est nécessaire que sa face avant soit placée au moins à 50 centimètres de distance d’un mur.

La pompe à chaleur doit être protégée pendant la saison hivernale avec une housse. La PAC se branche en série après la filtration et avant un éventuel dispositif de traitement d’eau genre électrolyse. Ces PAC peuvent se régler avec un bouton thermostat ou grâce à un écran de contrôle. En général, des boutons permettent de monter et de baisser la température désirée.

Où installer un sèche-linge pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur d’un sèche-linge est un dispositif qui fonctionne en circuit fermé. Ainsi, l’air chaud et humide est utilisé et transformé en air sec pour être renvoyé dans la machine. La pompe à chaleur permet de réaliser des économies d’énergie. C’est un outil très avantageux. Cet appareil est très simple à placer. Une simple prise électrique pour brancher un sèche-linge pompe à chaleur est nécessaire. Pas besoin de tuyau d’évacuation vers l’extérieur. Le sèche-linge pompe à chaleur peut être placé dans n’importe quelle pièce.

Cette PAC rejette peu d’humidité puisqu’elle va dans le récupérateur d’eau. Cet appareil a aussi l’avantage d’être moins bruyant qu’un appareil classique. Il consomme aussi moins d’énergie. La température de séchage plus réduite préserve davantage les tissus. Toutefois, son coût est plus élevé.

Comment monter un dossier pour l’installation d’une pompe à chaleur ?

MaPrimeRénov’ est une aide établie depuis janvier 2020 et accordée par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH). Le but est d’aider les foyers à réaliser des travaux chez eux et développer la rénovation énergétique dans l’hexagone.

Les démarches sont faciles à effectuer sur le net. Il suffit de suivre les 7 étapes suivantes :

  1. Demandez un devis à un artisan
  2. Faites une demande d’aide en ligne sur le site de MaPrimeRénov’ Mieux chez moi, mieux pour ma planète (pièces demandées : devis, informations fiscales)
  3. Votre situation est étudiée, puis on vous donne le montant auquel vous avez droit
  4. Vous faites l’installation de PAC
  5. Vous envoyez la facture sur le site
  6. Votre prime vous est transmise par virement
  7. Vous pouvez payer la facture à l’artisan avec l’argent reçu

 

118 208
Service 0,80 € / min
+ prix appel