Plaquiste

Le métier de plaquiste consiste à réaliser des tâches de finition intérieure, mais aussi d’isolation et d’aménagement. Ce professionnel est amené à poser des panneaux ou bien des cloisons et des plaques de plâtre. Il est chargé de les assembler à toute surface comme un mur, un plafond ou au sol. Ce métier nécessite une formation spécifique et plusieurs qualités. Découvrez ici comment chercher et contacter un plaquiste fiable au juste prix.

Appelez-nous au 118 208

De quelle façon chercher et contacter un plaquiste ?

Trouver un plaquiste fiable n’est pas une tâche aisée. Un grand nombre de particuliers ont le réflexe d’aller sur le net pour trouver une entreprise qui emploie des plaquistes ou un plaquiste qui travaille de manière indépendante. Dégoter un professionnel expérimenté et fiable n’est pas toujours simple. Dans ce domaine, il existe de nombreux plaquistes dans les grandes villes.

De nombreux sites de consommateurs recommandent de scruter les avis sur les plateformes et les forums spécialisés. Autre recommandation : demander un devis à l’entreprise et vérifier si cela vous semble conforme et raisonnable. Les prix peuvent parfois varier du simple au double selon les professionnels.

Actuellement, avec l’essor des sites de mise en relation, il est possible de contacter beaucoup plus facilement les professionnels du bâtiment. Les plaquistes disposent alors d’une réputation en ligne. Le conseil à suivre est d’essayer de miser sur la proximité. Nous vous recommandons également de sonder vos connaissances et votre famille. Si quelqu’un a effectué des travaux, il pourra vous faire un retour. Sur les réseaux sociaux, des avis peuvent aussi vous permettre d’éclairer votre choix.

Quand faire appel à un plaquiste ?

Il existe de nombreuses raisons d’avoir recours à un plaquiste. La première raison est lorsque vous décidez de faire une rénovation complète d’un appartement ou d’une maison. Certains particuliers peuvent vouloir aménager des espaces dans logement et le plaquiste joue alors un rôle clé. Il faut poser des plaques de plâtre, faire des enduits.

En général, ce sont les professionnels qui se rendent dans les enseignes de bricolage ou bien chez les grossistes spécialisés. On trouve une large variété de produits à des tarifs très différents. L’avantage est que le professionnel dispose d’un véhicule qui permet de charger et décharger dans les meilleures conditions le matériel nécessaire. Il dispose aussi de tarifs préférentiels.

Dans les enseignes spécialisées telles que Castorama ou Batkor, on trouve un vaste choix de matériaux. On peut aussi s’arranger pour se faire livrer directement les achats réalisés dans un magasin, mais avec un surplus. Les Français et Françaises sont de plus en plus nombreux à fréquenter les magasins de bricolage.

Lorsque vous vivez dans un immeuble ou une maison, les murs « travaillent », c’est-à-dire qu’ils bougent de manière naturelle au fil des années. C’est alors que des fissures apparaissent. Si elles deviennent trop importantes, des travaux seront alors nécessaires. Des plaques peuvent être changées. Le plaquiste doit alors intervenir.

Le plaquiste peut aussi être amené à changer des cloisons après une infiltration, dans une pièce d’eau comme une salle de bain. D’autre part, certains particuliers sont amenés à créer de nouvelles pièces dans leur appartement ou leur maison. Lorsqu’une famille s’agrandit, il n’est pas rare que certains particuliers soient amenés à créer une chambre supplémentaire. L’une des questions que se posent de nombreux clients est : comment contacter un plaquiste fiable ?

Comment choisir un plombier fiable ?

Dans l’hexagone, on compte de nombreux plaquistes. Il est conseillé de demander des documents qui montrent qu’il s’agit bien d’un professionnel qualifié. Il existe des diplômes attestant de ses qualifications comme un CAP plaquiste. La plupart des plaquistes travaillent pour une entreprise de gros œuvre. Il est judicieux de demander au patron des clichés des derniers chantiers sur lesquels ses équipes sont intervenues récemment. Un bon moyen de se faire une idée. Certains anciens clients peuvent même être appelés pour avoir des détails sur le profil de ces plaquistes.

De plus, une entreprise qui est dotée de locaux est un signe de crédibilité. Un plaquiste réputé au sein d’une entreprise aura souvent une garantie biennale ou même décennale. En cas de problème, de malfaçon, le professionnel s’engage à effectuer des réparations sans que le particulier doive débourser d’argent. Il est également crucial de connaître le tarif avant que les travaux commencent. Il est essentiel de demander un devis avec une description précisée des tâches à réaliser.

Quelles sont les missions du plaquiste ?

Le plaquiste intervient après que le gros œuvre ait été achevé dans des appartements, des maisons, des locaux commerciaux, mais également dans les salles de spectacles. Le plaquiste réalise un assemblage de plaques sur les surfaces à traiter après avoir décrypté le schéma et les plans qui lui ont été fournis.

Ce professionnel emploie des instruments assez traditionnels tels que l’équerre ou le niveau pour vérifier les données pendant le montage des multiples éléments. Si nécessaire, par exemple, il peut être amené à corriger l’aplomb et l’équerrage d’un mur. Des tâches qui sont techniques et qui doivent être faites avec la plus grande minutie.

Pour percer les murs et installer les différents éléments d’habillage, il travaille avec des machines. Fixer les éléments de l’habillage ou réaliser l’isolation d’un bâtiment sont des travaux qui doivent être réalisés dans un ordre précis. Être méticuleux est une des qualités fondamentales requises pour travailler dans ce secteur. Ce que l’on observe souvent, c’est que sur un chantier de petites dimensions, le plaquiste doit faire preuve d’une certaine polyvalence. Ce professionnel est amené à poser des plaques, mais aussi à faire des enduits et des joints.

Sur un chantier plus conséquent, le plaquiste est amené à officier en équipe. Une division des tâches est alors établie. L’un des avantages du métier de plaquiste, contrairement au maçon, est qu’il se trouve toujours à l’abri et ne subit pas les caprices de la météo (froid, pluies, neige...).

Quelles sont les compétences nécessaires pour être plaquiste ?

Pour exercer la profession de plaquiste, il faut posséder différentes qualités et aptitudes. En effet, il faut avoir certaines compétences techniques et être en mesure de décrypter des plans et des schémas qui peuvent être assez pointus disposant d’une multitude de cotes.

Les plaquistes travaillent, la plupart du temps, avec des documents réalisés par des professionnels. Il faut également être en mesure de se coordonner et de collaborer avec les autres professionnels. Il faut aussi connaître les différentes propriétés des matériaux que l’on pose : certaines plaques sont hydrofuges, d’autres non. Dans les pièces d’eau, il faudra bien vérifier que les plaques sont bien adaptées.

Lorsque l’on exerce la profession de plaquiste, il faut détenir des compétences techniques, comme percer des trous et réaliser des enduits. Dans ce métier, il faut également être capable d’utiliser des outils comme une perceuse ou un niveau. Les plaques doivent être posées de manière parfaitement droite, à défaut tout le travail est à refaire.

La profession de plaquiste met le corps à rude épreuve. C’est particulièrement physique. Le plaquiste est amené à porter des charges qui peuvent être lourdes et volumineuses. Il travaille souvent dans des positions qui sont peu confortables (à genoux, sur un escabeau...).

Un plaquiste doit aussi posséder une capacité à prendre des initiatives et faire preuve de méthode. Gérer les imprévus fait partie du métier. Sur un chantier, il faut également être en mesure d’expliquer au client le déroulement des travaux que vous êtes en train d’effectuer.

Des techniques qui ont évolué

Aujourd’hui, plusieurs innovations ont transformé le métier de plaquiste. Mise au point dans les années 1960, la machine à projeter assure un gâchage et une enduction mécanique. Pour faire l’enduit d’un mur, 1 h de projection est nécessaire et ensuite 3 h de coupe et lissage. Il faut savoir que la fabrication de plaques produit assez peu de déchets. Le plâtrier réalise également les cloisons en brique pour la distribution des locaux. Destinée à être enduite, la brique plâtrière constitue un gain de temps et permet d’obtenir des performances d’isolation thermique satisfaisantes.

Quelles sont les origines du métier de plaquiste ?

Le métier de plaquiste est assez ancien. Il puise ses racines dans le métier de plâtrier. Il a, bien sûr, évolué au fil du temps. Au Moyen Âge, à partir du XIIIe siècle, le métier de plâtrier apparaît dans la littérature. À cette époque, les plâtriers sont membres de la même corporation que les maçons. Le plâtrier joue un rôle clé sur un chantier, c’est celui qui donne le rythme. Il doit avancer rapidement pour laisser place aux autres professions, avec lesquelles il doit adapter son travail. Au Moyen Âge, le plâtrier ne peut avoir qu’un seul apprenti, dont la période de formation dure 6 ans.

Le corps de compagnons plâtriers est créé en 1797. Sa devise est : Unité, Valeur, Génie, Travail. Les apprentis sont surnommés les « Bouquins ». Durant des cérémonies officielles, les compagnons plâtriers sont vêtus d’un costume blanc, d’une veste bleue et d’un chapeau. Le début du XXe siècle est rythmé par des mouvements de grèves importants qui ont pour but de parvenir à des conquêtes sociales. Il faut dire que le travail est très dur dans les lieux d’extraction du plâtre.

118 208
Service 0,80 € / min
+ prix appel