Maçon

Dans le secteur du bâtiment, le maçon joue un rôle fondamental. C’est lui qui se charge du gros œuvre pour les immeubles, les maisons, les locaux commerciaux ou encore les ouvrages d’art. Il s’occupe de la pose des fondations et monte les différents murs et cloisons pour une habitation neuve ou des travaux de rénovation. Il coordonne, la plupart du temps, les différents professionnels qui interviennent sur un chantier. Découvrez nos conseils pour trouver un bon maçon autour de moi.

Appelez-nous au 118 208

À quel moment faire appel à un maçon ?

Il existe de nombreuses raisons de recourir à un maçon ou une entreprise de maçonnerie. La première situation concerne la construction d’une maison particulière. Pour construire une maison, il est nécessaire de travailler sur le projet avec un architecte. D’autre part, certains procèdent à des travaux de rénovation d’un appartement ou d’une maison. Il faut parfois aménager la salle de bains.

Dans cette situation, il faut abattre des cloisons, monter des murs, refaire des peintures, poncer le parquet, refaire l’électricité et la plomberie. Le maçon joue un rôle central dans l’organisation du chantier. Il arrive souvent que des personnes réaménagent un appartement ou une maison pour créer une chambre supplémentaire au moment de l’arrivée d’un nouvel enfant dans un foyer.

En général, ce sont les entreprises de maçonnerie qui se rendent dans les magasins spécialisés pour récupérer les matériaux et les équipements. Les entrepreneurs disposent de véhicules adaptés pour transporter des charges lourdes. D’autre part, les professionnels disposent souvent de tarifs préférentiels pour les fournitures. Un bon moyen de réaliser des économies.

Par ailleurs, les prix des matériaux et des équipements peuvent varier selon la qualité. La plupart des enseignes de bricolage peuvent aussi livrer des matériaux à votre domicile. Ces dernières années, les particuliers sont de plus de plus nombreux à fréquenter ces magasins et à effectuer eux-mêmes certains travaux.

Les particuliers ou les professionnels peuvent aussi avoir recours à un maçon en cas de rénovation ou de dégâts. En cas de dégât des eaux, lié à une fuite dans votre logement, faire appel à un maçon peut permettre d’effectuer les travaux nécessaires.

En premier lieu, le maçon va faire un état des lieux de la situation et ensuite effectuer les réparations nécessaires. L’une des interrogations de nombreux particuliers est : de quelle façon entrer en contact avec un maçon fiable ?

Comment trouver et contacter un bon maçon autour de chez moi ?

Trouver un maçon fiable n’est pas toujours évident. Un grand nombre de particuliers décident souvent d’aller sur la toile pour trouver un maçon ou entreprise de maçonnerie, mais face à une offre pléthorique, il n’est vraiment pas simple de se faire une idée et décrypter la situation. Il faut adopter certains réflexes.

En France, il existe de nombreuses entreprises de maçonnerie et leur calendrier est plus ou moins rempli. Les sociétés qui sont fiables ne vous proposeront un créneau horaire que dans plusieurs mois. En effet, le bouche-à-oreille fonctionne beaucoup dans ce secteur. De nombreux maçons sont recommandés par des particuliers.

Il est aussi conseillé de regarder les avis sur les sites spécialisés et les différents forums. Autre réflexe : il faut impérativement demander un devis au maçon pour ne pas subir de déboire. En effet, il peut arriver que des maçons indélicats exploitent le manque de connaissance des particuliers pour proposer des devis surévalués. Des escrocs existent dans ce domaine comme de nombreuses professions. Il faut être méfiant.

Actuellement, plusieurs sites permettent de mettre en relation des maçons et des particuliers. Les artisans qui se rendent chez les clients par la suite sont évalués après leur mission. Le conseil à suivre est de chercher des professionnels dans son quartier.

Il faut éviter d’agir dans la précipitation. Demander l’avis de vos proches et des membres de votre famille est une bonne option. Certainement que des personnes dans votre entourage ont déjà eu l’occasion de faire appel à un maçon ou une entreprise de maçonnerie, ils auront certainement des conseils à vous donner. Sur les réseaux sociaux, il est aussi possible de trouver des informations et des avis sur les maçons.

Comment éviter les désagréments avec un maçon ?

En cas de doute sur le sérieux d’un maçon, il est conseillé de demander des documents attestant de ses diplômes et qualifications. Il est assez pertinent de savoir quels sont les chantiers sur lesquels les entreprises sont intervenues récemment. Un bon moyen de se faire une idée. La plupart du temps, les maçons disposent de photographies de leurs réalisations.

Sur internet, on peut examiner un grand nombre d’avis et de commentaires déposés par des consommateurs. En quelques instants, on peut se faire une idée. Par ailleurs, si l’entreprise de maçonnerie possède un local, c’est un signe de crédibilité. De plus, un maçon efficace et fiable pourra vous proposer une garantie biennale ou décennale. En cas de problème le maçon prend l’engagement de revenir gratuitement pour effectuer les réparations nécessaires. Il est assez judicieux de demander si le maçon dispose de cette garantie. Par finir, il est absolument fondamental de savoir quel sera le tarif avant que les travaux commencent. Il faut demander un devis avec une description minutieuse des travaux à faire.

Quelles sont les missions du maçon ?

Lorsqu’il faut bâtir une maison ou un immeuble, le maçon joue un rôle clé. C’est lui qui est chargé de réaliser les fondations, de monter les murs et ensuite les cloisons. Il doit aussi couler les dalles quand c’est nécessaire. Ce professionnel doit aussi s’occuper d’assembler les parpaings, les pierres ou les briques. Du mortier ou du ciment doit être répandu. Le maçon doit, bien évidemment, suivre les plans qui ont été fournis. Pour certains types de construction, des structures en métal peuvent être posées, du béton doit parfois être coulé...

Sur les chantiers, le maçon est amené à travailler seul ou en équipe. La plupart du temps, il travaille dans des positions peu confortables (sur des échafaudages, à genou, en plein air...). Ce professionnel travaille la plupart du temps au sein d’une entreprise, généralement sous la houlette d’un chef de chantier qui donne des consignes.

Quelles sont les compétences nécessaires pour être maçon ?

Être maçon est un métier complet. Pour exercer ce métier, il faut disposer de multiples compétences et qualités. En premier lieu, il faut être en mesure de suivre des instructions et de lire des plans qui peuvent être fournis par un donneur d’ordres. Il faut également être en capacité de s’organiser avec les différentes professions qui œuvrent sur le chantier : électriciens, plaquistes, plombiers ou peintres... Par ailleurs, lorsque l’on est maçon, il faut connaître les particularités des matériaux que l’on utilise.

Un maçon doit être capable de mesurer, percer et enduire. Il faut être à l’aise dans l’utilisation de plusieurs outils comme un marteau, un tournevis, une perceuse ou encore un niveau. Les maçons doivent connaître les multiples règlementations et normes de sécurité à suivre sur un chantier. Il faut absolument éviter les accidents.

Maçon est une profession qui implique d’être en bonne forme et d’avoir une condition physique optimale. Lorsque le maçon travaille sur un chantier, il doit avoir le sens de l’équilibre, car il doit souvent travailler en hauteur sur des échafaudages, monter sur des échelles... Par ailleurs, un maçon est amené à porter des charges assez lourdes.

Il faut souligner qu’un maçon compétent doit impulser des décisions et hiérarchiser des priorités. Il doit faire face la plupart du temps à des imprévus qu’il faut savoir gérer. Des déplacements parfois lointains sont à effectuer lorsque l’on travaille pour un patron ou à son compte. Disposer d’un permis de conduire, être mobile et flexible sont des paramètres très importants.

Les origines du métier de maçon

Les maçons constituent une corporation très ancienne. Durant la période du Moyen Âge, la profession est constituée de manière pyramidale, de façon codifiée, avec des apprentis, des compagnons et des maîtres. Le cursus est très hiérarchisé. Ce système arrive à son point d’orgue au XVIIIe siècle.

La révolution industrielle marque une période de rupture. Au XIXe siècle, le tâcheronnat devient la norme dans le secteur du bâtiment. Ce système consiste à rétribuer le travailleur selon sa production, à la tâche. La négociation sur le tarif de la tâche se répand alors et devient la norme. Cette organisation du travail a pour conséquence une détérioration des conditions de travail parce qu’une grande part des ouvriers est contrainte de travailler entre 12 à 14 heures quotidiennement pour avoir un salaire décent. L’un des effets pervers de ce système est que les travailleurs ont tendance à terminer vite les tâches sans se soucier de la qualité.

Les conditions de travail des maçons sont dures. Il n’y a pas de protection sociale, pas de dédommagement lorsque les travailleurs tombent malades ou qu’ils sont victimes d’un accident. Au XIXe siècle, les mouvements de protestation se multiplient et de grandes grèves ont lieu. Les maçons réclament une hausse des rémunérations et une amélioration des conditions de travail. Au XXe siècle, des conquêtes sociales entraînement des conditions de travail plus dignes et une hausse des salaires. De nombreuses machines et outils permettent aux maçons d’être plus efficaces.

118 208
Service 0,80 € / min
+ prix appel